Accueil » Publications » Essaimage des Abeilles : Prévention, Récupération et Gestion

Essaimage des Abeilles : Prévention, Récupération et Gestion

L’essaimage, processus naturel de reproduction et dispersion des colonies d’abeilles, se caractérise par une préparation préalable et des signes avant-coureurs. Cette période s’étend de début avril à fin juin, coïncidant avec le solstice d’été. Voici les points essentiels à retenir :

Facteurs influençant l’essaimage :

  • La tendance à l’essaimage est plus forte chez les reines âgées, en général à partir de 2 à 3 ans.
  • Les abeilles issues d’une reine essaimeuse sont génétiquement prédisposées à l’essaimage.
  • En cas d’essaimage multiple d’une même ruche au cours d’une saison, il est conseillé d’éliminer la souche.
  • L’essaimage est toujours précédé par le départ de la vieille reine, ce qui peut soulever des préoccupations quant à l’état sanitaire de la colonie d’origine.

Déroulement de l’essaimage :

  • La production d’une nouvelle reine nécessite 16 jours, avec les cellules royales souvent cachées en fin de saison.
  • Lors de la récupération d’un essaim, veillez à ajouter un cadre contenant du couvain ouvert, car les abeilles n’abandonnent jamais le couvain.
  • Il est important de nourrir l’essaim avec un sirop 50/50.

Prévention de l’essaimage :

  • Effectuez des visites régulières de vos ruches en avril, mai et juin (au moins une fois par semaine).
  • Soyez attentif à la présence de couvain de mâles en avril, car cela peut indiquer un risque d’essaimage.
  • Surveillez la ponte des œufs : juste avant le départ de la reine, elle cesse de pondre.
  • Limitez au maximum la quantité de miel et de pollen dans le corps de la ruche, en ne laissant que deux cadres.
  • Posez des ruchettes pièges avec de vieux cadres.

À éviter :

  • Assurez-vous de suivre correctement l’évolution de vos ruches, en évitant de les pousser à l’essaimage par manque d’espace ou par une hausse posée trop tard.
  • Ne réintroduisez pas l’essaim dans la ruche d’origine.
  • Si vous récupérez un essaim, ne laissez pas la ruchette en place pendant plusieurs jours, car l’essaim peut revenir rapidement. Si vous ne la déplacez pas à plus de 3 km le soir même, vous devrez les garder en cave pendant trois jours.
  • Effectuez rapidement une visite sanitaire.
  • Évitez de prendre des risques inutiles pour récupérer un essaim.

Récupération d’un essaim :

  • Vaporisez de l’eau sur l’essaim pour empêcher le vol des abeilles et dégagez l’accès.
  • Selon l’emplacement de l’essaim, suivez les méthodes appropriées pour le récupérer.

Après la récupération de l’essaim :

  • Créez un espace pour l’essaim et assurez-vous de son alimentation avec un sirop 50/50.
  • Récupérez la ruchette le soir même et déplacez-la à son emplacement définitif au rucher ou isolez-la dans une cave.
  • Continuez à surveiller attentivement l’état sanitaire de cette colonie.